skip to Main Content

Les laboratoires de biologie médicale réalisent actuellement près d’1,2 million de tests Rt-PCR par semaine. Le gouvernement souhaite élargir l’offre aux tests antigéniques, réalisés après un prélévement naso-pharyngé hors laboratoire de biologie, permettant un résultat en 15 à 20 mn.
Ces tests seront réalisables par les médecins, les infirmières et les pharmaciens.
Ils seront disponibles dans les pharmacies dès le début novembre, achetés par les pharmaciens qui les factureront 8 euros à l’assurance maladie. Les autres professionnels pourront s’approvisionner, par boites de 10 ou de 25, dans leur pharmacie de proximité.

  • Le pharmacien qui réalise un test (prélèvement et lecture) et inscrit le résultats dans SI-DEP sera rémunérée 34 euros.
  • L’IDE qui réalise un test sera rémunérée : 16 euros dans un centre de prélèvements, 26 euros à son cabinet, 29 euros à domicile. Inscription du résultat dans SI-DEP.
  • Le médecin, généraliste le plus souvent, qui réalise un test à l’issue d’une consultation sera rémunéré 46 euros, cotation 2C (le C étant à 23 €). Inscription dans SI-DEP incluse. En cas de positivité il pourra ajouter la MIS (30€) en initiant le contact tracing du patient.

En pratique, contrairement aux recos de la HAS qui préconise de réserver les tests antigéniques pour les asymptomatiques dans le cadre du dépistage de masse, les asymptomatiques pourront être testés en ambulatoire, et donc sans doute majoritairement en pharmacie. Cette décision discutable du gouvernement ne pourrait se justifier que si le besoin de tests devenait très important en raison de l’évolution de l’épidémie car elle pourrait permettre de maintenir un délai raisonnable, inférieur à 48h, aux Rt-PCR en labos.

Les médecins et IDE pratiqueront, s’ils le souhaitent, les tests destinés aux patients présentant des symptômes.
Des contraintes liées à la réalisation d’un test au cabinet durant une séance de consultations habituelle sont à envisager : équipement de protection important pour réaliser un test, temps d’attente de 15 à 20 mn pour lire le résultat, nécessité d’une connexion au SI-DEP, voire d’une connexion à AmeliPro si test positif en vue d’une MIS. Il est assez probable que les médecins réaliseront ces tests dans le cadre d’une organisation adaptée à leurs besoins, si la fréquence des cas possible le justifie.
Cette organisation pourrait prendre la forme soit d’une plage de consultations dédiées aux patients symptomatiques, soit d’une organisation locale partagée avec d’autres professionnels, médecins et IDE.

Trois limites ont été fixées à la réalisation d’un test chez les patients symptomatiques :

  • réalisation dans les 4 jours suivant le début des symptômes
  • absence de survenue chez un sujet à risque
  • absence de possibilité de recours à une PCR dans les 48h.
Back To Top