skip to Main Content

Le plan national anti-dissémination des arboviroses et de lutte antivectorielle en métropole a été activé le 1er mai.
A ce titre, une surveillance renforcée des cas de dengue, de chikungunya et de zika est mise en place pendant la période d’activité du moustique Aedes albopictus (moustique tigre) du 1er mai au 30 novembre.

Cette surveillance a pour objectif de prévenir ou de limiter l’instauration d’un cycle autochtone de transmission de ces virus.

A noter que cette année les déclarants (médecins et/ou biologistes) doivent signaler à l’ARS uniquement les cas avec des résultats biologiques positifs (RT-PCR et/ou sérologie).

Ainsi vous trouverez ci-joint :

Un courrier à l’intention des médecins, précisant les modalités de signalement et de diagnostic des cas.
Une affiche précisant la conduite à tenir devant des cas probables ou confirmés de chikungunya, de dengue et de zika, ainsi que les modalités du diagnostic biologique.
La fiche de renseignements cliniques.

Back To Top