skip to Main Content

L’Agence régionale de Santé Paca, souhaite vous informer d’une recrudescence de cas d’hépatite A aiguë sur notre territoire.
Depuis le début de l’année on observe une augmentation de 300% de cas d’hépatite A aiguë, par rapport à l’an dernier, même période. On observe un sexe ratio homme/ femme de 7.8 ( pour mémoire : 1 Homme pour 1 Femme en 2016 ) . Il s’agit principalement d’hommes âgés de 26 à 45 ans.

L’ARS demande aux médecins de la région de bien vouloir porter une attention particulière à la recherche d’une hépatite A aiguë en cas de cytolyse hépatique, mais aussi en réalisant une sérologie recherchant une absence d’immunisation particulièrement chez les patients HSH.
L’agence Santé Publique France a été prévenue de ces cas et a mis en place une surveillance spécifique : pour rappel, l’hépatite A aiguë est une maladie à déclaration obligatoire (de façon anonymisée) via la fiche de notification (Téléchargez ici).

La déclaration doit être effectuée auprès de l’ARS PACA par mail à : ars-paca-vss@ars.sante.fr ou par fax au 04 13 55 83 44

Précisions sur certaines dispositions à prendre :

Interprétation de la recommandation de réaliser une sérologie avant vaccination chez les HSH.

L’avis du HCSP – Haut comité de la santé publique – en date du 14/02/2017 relatif aux « tensions d’approvisionnement en vaccins contre l’Hépatite A et l’Hépatite B » définit les priorités en matière de personnes à vacciner contre l’Hépatite A. Il est recommandé de vacciner les HSH exposés au risque de contamination et non immunisés. La sérologie préalable est recommandée mais non obligatoire.

Information des professionnels de santé de la mise à disposition de vaccins gratuits dans les CeGIDD

(centres gratuits d’information , de diagnostic et de dépistage) à destination des HSH. Les Médecins peuvent adresser leurs patient HSH dans les Cegidd dont les coordonnées sont à consulter sous ce lien :
https://www.paca.ars.sante.fr/hepatite-pour-leviter-faites-vous-vacciner-0

Attention particulière à apporter à certaines catégories de malades

Compte tenu de son mode de transmission oro-fécal, la contamination par le Virus de l’Hépatite A constitue un risque spécifique dans les professions suivantes : personnels de cuisine et de restauration, professionnels de la petite enfance ou du grand âge, professionnels de santé soignants en général. N’oubliez pas de prescrire un arrêt de travail et faire une déclaration d’Hépatite A à l’ARS

Promouvoir d’autres moyens de prévention en hygiène concernant les IST- infections sexuellement transmissibles.

Dans le contexte actuel, la prévention des IST reste un enjeu important, par l’usage du préservatif en particulier, dont la promotion doit se poursuivre comme seul moyen susceptible de protéger contre l’ensemble des IST qui sont également en recrudescence actuellement.

Back To Top